Le traitement hivernal

Si ce n’est déjà fait, il est temps de remettre le « nez » dans les ruches pour le traitement d’hiver hors couvain !

 

Extraits de l’étude du Liebefeld "Présence de varroa dans le couvain d'hiver et impact sur les traitements"  parue à automne 2016 dans "Revue suisse d'apiculture ". : En raison de la multiplication rapide du parasite, on estime que dans les colonies contenant plus de 50 varroas en hiver, la quantité de parasites sera dommageable pour la colonie avant que l’on puisse réaliser les traitements d’été. (…)


Lors d’un hiver doux, la reine peut continuer à pondre et la colonie n’interrompt pas toujours l’élevage de couvain. 

Comme l’hiver dernier par exemple, à la suite duquel nous avons eu de nombreux appels concernant des infestations déjà trop importantes lors des visites de printemps.

 

La présence d’un couvain hivernal peut aussi être observée indépendamment des conditions météorologiques, lorsqu’une colonie est faible à l’entrée de l’hivernage par exemple ou lorsque sa santé est déficiente suite à une forte attaque de varroa en automne.

 

NB : un carré de couvain de 10cm x 10cm contient 200 cellules à multiplier par 2 si les deux faces du cadre en présentent.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement concernant ce traitement qui est primordial pour la bonne santé de vos colonies.


Lire ici l'article du Liebefeld