Le projet innovar

Les objectifs du projet :

 

  • Caractériser les stratégies performantes de lutte contre varroa 
  • Produire des indicateurs technico-économiques pour chaque stratégie
  • Mettre en place des réunions locales d'information et de partage des références technico-économiques entre apiculteurs
  • Obtenir une base de données régionale sur l’évolution du taux VP/100ab (varroa phorétique pour 100 abeilles) au cours de la saison
  • Acquérir un « savoir-faire » en matière de mesure de varroa phorétique

 

Un projet qui s’articule autour de deux types d’acteurs :

 

  • Des apiculteurs professionnels expérimentés et satisfaits de leur stratégie de traitement.
  • Des apiculteurs volontaires souhaitant enrichir le projet par leurs données

 


Les mesures réalisées sur la première catégorie d'acteurs


Dans la première catégorie, la charge en varroa phorétique sera suivie durant une année complète chez huit apiculteurs à raison d’un rucher par apiculteur. Ces apiculteurs seront répartis en quatre stratégies de lutte différentes (données recueillies à partir d’une enquête menée par l’ADARA en 2016) :

 

  • amitraze,
  • acide formique en lutte intégrée,
  • encagement de reine
  • retrait de couvain


Cinq taux de VP/100ab seront mesurés :

 

  • Au démarrage de saison afin d’estimer l’infestation varroa au point « zéro ». Cette mesure sera prise par le technicien après la visite de printemps de l’apiculteur et avant la miellée de printemps.
  • En cours de saison afin de connaître l’évolution à partir du point « zéro ». Cette mesure sera prise avant la miellée d’été et permettra de rendre compte d’une éventuelle baisse de la production de miel causée par varroa.
  • Avant le traitement d’été afin de connaître le niveau d’infestation
  • Après le traitement d’été pour en mesurer l’efficacité
  • Au démarrage de saison n+1 afin de la comparer au point « zéro »

A chaque mesure, le nombre de cadres de couvain fermé et ouvert sera également noté afin de le corréler au VP/100ab.


Les mesures réalisées sur la seconde catégorie d'acteurs


Dans la seconde catégorie, des apiculteurs pourront transmettre leurs taux de VP/100ab mesurés à différentes périodes de la saison apicole en indiquant la méthode de comptage utilisée, l’emplacement du ou des ruchers, et les pratiques associées (traitement, itinéraire de transhumance, …). Un soutien sera proposé par l’ADA à ces apiculteurs avec notamment le don d’un kit de comptage (méthode du sucre glace) et d’une fiche de notation ainsi qu’un rappel des dates clés d’intervention. 


Echange et partage d'expérience au centre du dispositif

A la fin de chaque saison, un partage d’expérience détaillé sera réalisé via des réunions locales entre apiculteurs et différents supports de communication seront créés (exemple : fiches apiculteurs).




Ce projet vous intéresse ?

Si vous souhaitez participer au projet, contactez Théo Pouderoux par téléphone au 07.81.30.61.52 ou par mail à l’adresse suivante : tpouderoux@ada-aura.adafrance.org

 


Un projet mis en oeuvre avec le soutien de :