******aa*******
enquête 2016

L’enquête « récolte et marché 2016 » a été réalisée auprès des apiculteurs auvergnats et rhônalpins. Elle est basée sur le modèle proposé par l’ADARA depuis plusieurs années.


Cette année, nous avons obtenu 48 réponses exploitables (échantillon global, appelé échantillon A), dont 41 réponses d’apiculteurs de plus de 50 ruches en production en 2016 (échantillon B, dit "producteurs").


L’échantillon global est composé :

 

  • 27 apiculteurs qui ont hiverné en 2015 plus de 200 ruches (55 %)
  • 7 apiculteurs qui ont hiverné en 2015 entre 100 et 200 ruches (15 %)
  • 14 apiculteurs qui ont hiverné en 2015 moins de 100 ruches (30 %)
  • 12 apiculteurs en bio (25 %)


La conduite de l'exploitation


Les ruches détenues par ces 48 apiculteurs (échantillon A) :

  • Hivernage 2015 : 12 656 ruches
  • Sortie d’hivernage : 11 105 ruches
  • En production en 2016 : 9 876 ruches
  • Hivernées en 2016 : 14 038 ruches

 

Une perte globale de 12 % est observée entre le nombre de ruches mises en hivernage et le nombre de ruches en sortie d’hivernage.


Le personnel

51 % des apiculteurs de l’échantillon B "producteurs" ont recours à de la main d’œuvre, principalement des stagiaires et des saisonniers. Le nombre moyen d’équivalent temps plein sur ces exploitations est de 1,4.

 

Les déplacements

93 % des apiculteurs de l’échantillon B "producteurs" transhument leurs ruches. Le nombre moyen de kilomètres effectués pour la transhumance et gestion des colonies est de 8 715 km.

 Le nourrissement

De l’hivernage 2015 à la sortie de production 2016, la consommation moyenne des apiculteurs en produits de nourrissement (sirop, miel, …)  s’élève à 7,4 kg par ruche hivernée.

 

Les productions

 Les 48 apiculteurs ont produit en 2016 plus de 213 tonnes de miel.



 

 

Nb api concernés

Qté produite (kg)

Nb ruches mises en production

Rdt kg / ruche

Colza

15

15 950

2 207

7,2

Tournesol

6

7 700

671

11,5

Toutes fleurs

26

26 860

2 076

12,9

Montagne

36

54 861

3 958

13,9

Acacia

32

17 197

5 105

3,4

Lavandes

20

17 990

1 999

9,0

Châtaignier

31

42 200

3 280

12,9

Bruyère

7

725

382

1,9

Sapin

12

10 431

1 204

8,7

Miellat

6

6 930

732

9,5

Autres

25

12 717

1 666

7,6

TOTAL MIEL

 

213 561

9 876

21,6




 


 
















Pour mémoire, le récolte 2015 mettait en avant un rendement moyen par ruche en production de 47,1 kg. L'année 2016 accuse donc une baisse de près de 55 %.


Au-delà de la vente de miel, 35 % des répondants vendent du pain d’épice, 28 % du pollen, 28 % des essaims, 14 % de la gelée royale, 13% de la propolis et 9% des reines. 20 % ont une activité de pollinisation : 9 sur arboriculture, 2 sur cultures légumières et 6 sur production de semences.


 

La mise en marché

La forme de vente majoritaire est la vente en pot (75 %). Seulement 10 % des répondants ne vendent pas en pot.

Les lieux de vente sont


Lieu de vente en pot

Sur l'exploitation

77 %

Sur les marchés

50 %

Sur les foires et les salons

48 %

En point de vente collectif de producteurs

32 %

Dans les magasins spécialisés, les épiceries fines,...

50 %

En Grandes et Moyennes Surfaces

18 %

Via Internet

11 %

Autre point de vente

18 %
















La tendance des prix

courbe bleue : le vrac

courbe orange : le 1/2 gros

courbe grise : détail