******aa*******
PEP apicole

Les PEP : un dispositif dédié à l'expérimentation agricole 

Face à l’importance des défis (évolution des métiers agricoles et ruraux et des techniques, ouverture des marchés, maîtrise du foncier, préservation de l’environnement et de la biodiversité) que le monde agricole doit relever pour s’inscrire dans un développement durable, les apports de la recherche et de l’expérimentation apparaissent comme indispensables pour accompagner les décisions des acteurs locaux et renforcer la technicité des professionnels.


Un PEP, c'est un Pôle d'Expérimentation et de Progrès

  • porté par une association loi 1901 (9/11) ou un comité de pilotage pour structurer les actions de recherche appliquée régionales
  • doté d'une organisation en partenariat avec la filière pour un programme annuel d’actions
  • soutenu par le conseil régional depuis 1995  avec un budget régional d’expérimentation coordonné
  •  une initiative des chambres d'agriculture et de leurs partenaires

Un dispositif par et pour les agriculteurs

Il existe 11 PEP , correspondant aux grandes filières de la région pour apporter aux exploitations très diverses dans notre région de nouvelles connaissances scientifiques, techniques ou économiques, pour tester de nouvelles pratiques ou innover sur les produits
Pour chaque PEP, un groupe de professionnels agricoles secondé par un groupe technique définit un programme d’expérimentation annuel. Un comité scientifique et technique valide les actions. L'animateur du PEP veille à la communication et la diffusion des résultats.
Les agriculteurs bénéficient de l’ensemble de ces résultats souvent innovants pour améliorer le niveau technique et économique de leur exploitation.



Un PEP apicole pour quoi faire ?

Les membres du Comité de Pilotage du PEP apicole ont retenu comme finalité du PEP apicole le maintien du cheptel régional. Pour ce faire, 3 axes d'intervention ont été arrêtés.


1- Amélioration le niveau des connaissances des causes de mortalité et/ou affaiblissements
- Capitaliser les données existantes sur les causes de mortalité et/ou d'affaiblissement
- Observer la situation et la comprendre
- Expérimentation pour tester des pistes d’amélioration de la situation actuelle

2- Recherche de références pour des solutions internes à la filière apicole
- Gestion de l’état sanitaire du cheptel
- Amélioration génétique du cheptel
- Renouvellement du cheptel

3- Recherche de références avec les autres filières agricoles de Rhône-Alpes et un impact potentiel sur la filière apicole régionale
- Développement de la ressource mellifère et pollinique en quantité, qualité et à des moments clés pour l'abeille
- Pratiques agricoles : itinéraires techniques optimisés pour favoriser la présence de l’abeille
 

Cliquer ici pour en savoir plus sur le PEP apicole