Enquête mortalité hivernale 2015

1°) Les grands chiffres en Rhône-Alpes

L’analyse des données porte sur l’ensemble des colonies c’est-à-dire les ruches de production et les essaims hivernés.

 

51 apiculteurs ont répondu au questionnaire ;  55 % d’entre eux possèdent entre 1 et 24 colonies.

 


29 % des apiculteurs possèdent des structures à plus de 200 colonies, détenant 84 % des ruches.

 

La représentativité des données et des analyses est donc à nuancer selon la représentativité des apiculteurs (surreprésentation des petites structures) et celle des colonies concernées (surreprésentation des colonies possédées par des grandes structures).

 

 

 

 6 314 colonies ont été mises en hivernage, 4 011 en sont ressorties dans un état correct.

 

 

Colonies en début d’hivernage

Colonies mortes après hivernage

Colonies sans valeur après hivernage

Colonies correctes après hivernage

6314

1277 soit 20%

1026 soit 16%

4011 soit 64%

 

Le taux de perte global est ainsi de 36% compte tenu des colonies mortes et de non valeurs.

 

Les exploitations de plus de 100 colonies ont perdu entre ¼ et ⅓ de leur cheptel, contre près de la moitié pour les exploitations plus petites (de 25 à 99 colonies).

2°) Le ressenti des apiculteurs

Quatre critères étaient proposés en considération du taux de perte (en moyenne habituelle sur l’exploitation) :

Critères

Avis des apiculteurs

Plus bas

4%

Dans la moyenne habituelle

23.5%

Plus élevé

20%

Exceptionnellement élevé

29%

Sans réponse

23.5%

 

49% des apiculteurs ayant répondu considèrent que le taux de perte a été plus élevé que habituellement durant l’hiver 2014/2015

Il semble que ce fut globalement un mauvais hivernage compte tenu des réponses obtenues.


 

3°) Pertes hivernales selon le mode de gestion de la varroase

Nombre et pourcentage d’apiculteurs selon les traitements appliqués contre le varroa entre avril 2014 et avril 2015

Les apiculteurs peuvent appliquer plusieurs traitements différents au cours de la saison apicole.

 

* Cadre piège, retrait total de couvain,

encagement de reine

 

  Produit homologué

 

On remarque que 59% des apiculteurs ont utilisé des produits homologués pour lutter contre le varroa (Apivar préférentiellement). 

Le traitement MAQS n’a pas été employé, ce qui pourrait s’expliquer par son homologation tardive en saison.

 

De plus, 29% et 18% des apiculteurs ont également eu recours respectivement à l’acide oxalique par instillation et au thymol.

 

Il est également important de souligner qu’environ 20% d’apiculteurs n’ont effectué aucun traitement.

 

 

 

 

Enquête réalisée avec le soutien financier de :

 

 

 

 


Nombre d’apiculteurs par type de traitement employé selon le calendrier annuel

 

* Cadre piège, retrait total de couvain, encagement de reine

Produit homologué

Traitements contre le varroa (et nombre d’applications) effectués par chaque apiculteur entre avril 2014 et avril 2015 selon la taille de leur exploitation (nombre de colonies) et taux de perte associé

*Cadre piège, retrait total de couvain, encagement de reine   ;     

  Produit homologué